top of page

Top 10 des précautions pour sécuriser votre bateau en cas de tempêtes

Les tempêtes peuvent causer de graves dégâts pour tout type de bateaux, voilier ou à moteur.

phare rouge dans la tempête

Les phénomènes météorologiques d'ampleur exceptionnelles tendent à se multiplier et poussent les plaisanciers à redoubler de vigilance. Que votre navire soit à flots, à sec ou sur remorque, voici une liste non exhaustive de recommandations pour sécuriser votre bateau de plaisance à l'approche de tempêtes. Bien entendu, il faut adapter ces conseils selon votre situation.



Comment sécuriser un navire à flots en cas de tempête

  1. Renforcez votre plan d'amarrage : si possible, triplez les amarres et assurez-vous qu'elles soient bien fixées à des points solides.

  2. Vérifiez l'état des pare-battages. Les pare-battages sont essentiels pour protéger la coque du bateau des chocs. Assurez-vous qu'ils sont en bon état et qu'ils sont placés à la bonne hauteur.

  3. Démontez tous les équipements pouvant offrir une résistance au vent et risquant d'être arrachés (tauds, voiles, lazy bags, pâles d'éolienne, annexe sur bossoir, panneaux solaires).

  4. Démontez ou fixez la bôme.

  5. Brêlez les défenses sous le navire pour prévenir leur envol.

  6. Maintenez les vannes de coque sont bien fermées, à l'exception de celles dédiées à l'évacuation des eaux de cale.

  7. Vérifiez que les panneaux de pont sont bien étanches. Les infiltrations d'eau peuvent vite endommager l'intérieur du bateau.

  8. Retirez ou attachez solidement vos biens personnels à bord et sur le pont. Les objets non fixés, à l'extérieur ou intérieur, peuvent devenir des projectiles en cas de tempête.

  9. Jetez un coup d'œil aux voisins de ponton. Vous pouvez leur rendre un bon service en les prévenant ou sécurisant leur bateaux. Et si leur bateau part à la dérive, il peut faire des dégâts sur le vôtre.

  10. Soyez prêt à réagir en cas d'urgence. Ayez un plan en cas de tempête et assurez-vous d'avoir tout ce dont vous avez besoin pour vous protéger et protéger votre bateau.


Comment sécuriser un navire à sec (dans un port à sec ou sur bers) en cas de tempête

  1. Démontez tous les équipements pouvant offrir une résistance au vent et risquant d'être arrachés (tauds, voiles, lazy bags, pâles d'éolienne, annexe sur bossoir, panneaux solaires).

  2. Démontez ou fixez la bôme.

  3. Démâtez le bateau si possible

  4. Les épontilles doivent résister au glissement et doivent être reliées entre elles pour prévenir les mouvements.

  5. Faites reposer les quillards sur leur quille.

  6. Amarrez le navire à des points solides sur le sol. Utilisez des amarres solides et de grande longueur pour permettre au navire de bouger légèrement sans se détacher. Vous pouvez par exemple utiliser des sangles reliées à un solide point d'ancrage dans le sol (vissé) ou un bloc de béton.

  7. Vérifiez que les bers sont bien ancrés au sol. Les bers doivent être suffisamment solides pour supporter le poids du navire.

  8. Assurez-vous que les vannes de coque sont fermées, à l'exception de celles dédiées à l'évacuation des eaux de cale.

  9. Stockez le carburant et les autres liquides inflammables dans un endroit sûr.

  10. Vérifiez que les voies d'accès au port à sec ou à la zone technique sont dégagées. Cela permettra aux équipes de secours d'accéder au navire en cas d'urgence.


Comment sécuriser un navire sur remorque en cas de tempête

  1. Choisissez un endroit sûr : Garer le navire sur remorque dans un endroit sûr, loin de l'eau, avant que la tempête ne frappe. Évitez les zones inondables ou exposées à de forts vents.

  2. Bloquez les roues.

  3. Placez des pièces de bois entre le châssis de remorque et les lames de ressorts pour supporter le poids.

  4. Sanglez le bateau à la remorque. Le navire doit être bien calé et les attaches doivent être suffisamment solides pour résister aux vents forts.

  5. Si stocké en extérieur, amarrez la remorque à des arbres, des bâtiments ou des points d'ancrage dans le sol (pieux vissés, blocs de béton, etc).

  6. Retirez les objets non fixés du navire. Les objets non fixés peuvent devenir des projectiles en cas de tempête. Démontez les éléments pouvant s'envoler, s'arracher ou offrir une résistance au vent.

  7. Si stocké en intérieur, vérifiez que le garage ou le hangar est en bon état. Le garage ou le hangar pourrait subir des dommages de la tempête et endommager votre bateau par ricochet

  8. Vérifiez les freins : Assurez-vous que les freins de la remorque fonctionnent correctement, de manière à pouvoir les utiliser en cas d'urgence.

  9. Protégez les parties saillantes : Fixez correctement les parties saillantes du navire, comme les mâts, les antennes ou les accessoires, pour les empêcher de se briser ou de causer des dommages.

  10. Vérifiez que les voies d'accès au garage, au hangar ou à l'espace extérieur sont dégagées. Cela permettra aux équipes de secours d'accéder au navire en cas d'urgence.


Ces mesures préventives sont indispensables pour sécuriser votre navire et vous éviter d'avoir à sortir si les conditions se dégradent. En effet, votre sécurité est la priorité absolue. Ne tentez pas d'intervenir pendant la tempête, les dommages matériels sont réparables et les assurances sont là pour ça !


Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez -nous à paul@boaton.fr !




Comentarios


bottom of page