• BoatOn

Tout ce qu’il faut savoir sur la Route Du Rhum-Destination Guadeloupe édition 2018

La Route du Rhum est une course transatlantique en solitaire, courue tous les quatre ans entre Saint-Malo et la Guadeloupe fin octobre début novembre. Le record de la traversée est détenu depuis 2014 par Loïck Peyron sur le Maxi Solo Banque Populaire VII, en 7 jours 15 heures 8 minutes et 32 secondes à la vitesse moyenne de 22,93 nœuds.


Organisée depuis 2006 par OC Sport Pen Duick, la Route du Rhum fêtera ses 40 ans cette année lors de l’édition 2018. Le grand départ aura lieu dimanche 4 novembre et on vous dit tout sur cette transatlantique dans cet article !


« La route du rhum, c’est quoi exactement ? »

Événement sportif et maritime, La Route du Rhum compte aussi parmi les manifestations les plus populaires. Depuis sa première édition, la magie de cette transatlantique opère au départ de Saint-Malo.

Tous les quatre ans, la « cité corsaire » ouvre en grand les portes de l’imaginaire marin et lance au public une formidable invitation : celle de l’évasion et de l’émerveillement devant le rêve d’absolu de navigateurs solitaires, des vrais marins parés à disputer un face à face avec l’océan d’une rare intensité...

Comme l’a voulu son concepteur Michel Etevenon, la Route du Rhum fait depuis toujours la part belle à la diversité. Depuis 1978, elle rassemble, sur la même ligne de départ et le même parcours, monocoques et multicoques, petits coursiers océaniques et géants des mers. Cette transatlantique d’un nouveau genre ouvre les chemins de l’Atlantique aux voiliers de tout gabarit !


Récapitulatif de l’édition précédente (2014)

Pour sa dixième édition en 2014, La Route du Rhum-Destination Guadeloupe a affolé les compteurs.

  • Sur le plan sportif d’abord, avec 91 voiliers réunis sur une même ligne de départ au large de Saint-Malo le 2 novembre à 14h00, et à l’arrivée en Guadeloupe, un magnifique vainqueur, Loïck Peyron, qui établissait un nouveau temps de référence, bouclant les 3 542 milles du parcours en 7 jours 15 heures 08 minutes et 32 secondes.

  • Sur le plan médiatique ensuite, avec une couverture sans précédent avec plus de 67 heures de retombées télévisuelles, plus de 44 heures de reportages radio, plus de 5 500 articles de presse, plus de 900 journalistes accrédités ou encore plus de 12 000 sujets web.

  • Enfin, entre le départ de la cité corsaire et la place de la Victoire à Pointe-à-Pitre, plus de 2 200 000 de personnes sont venues arpenter les villages départ et arrivée.


Ce qu’il faut retenir de 2014 en 4 points :

  1. 8 Ultimes, 9 Imoca, 11 Multi 50, 20 « Rhum » et 43 Classe 40 soit 91 concurrents au départ pour un casting de choix

  2. 2,2 millions de visiteurs se sont rendus sur les villages de Course

  3. Loïck Peyron réussit l’exploit de gagner la course en s’engageant à la dernière minute sur le Trimaran Ultime Banque Populaire

  4. Vainqueur par catégorie :

  • ULTIME : Loïck Peyron en 7j 15h08’32”

  • IMOCA : François Gabart en 12j 04h38’55’’

  • Multi50 : Erwan Le Roux en 11j 05h13’55’’

  • Class40 : Alex Pella en 16j 17h47’08’’

  • Class Rhum: Anne Caseneuve 17j 07h06’03’’


Tout ce qu’il faut savoir sur l’édition 2018

Le dimanche 4 novembre 2018, ils devraient être 123 solitaires à s’élancer au large de Saint-Malo pour célébrer les 40 ans de l’épreuve. Fidèle à ses valeurs d’ouverture, la Route du Rhum-Destination Guadeloupe accueillera tous les voiliers à partir de 39 pieds.


Petite nouveauté pour cette édition anniversaire, les concurrents se répartiront en six classes (contre cinq en 2014). Les Ultimes et leurs têtes d’affiches seront bien évidemment présents à Saint-Malo, tout comme les IMOCA et leurs skippers tourdumondistes, ou encore les Class40 offrant ce savoureux mélange de coureurs professionnels et amateurs. A ces trois catégories répondant à des règles de classe strictes ou défiant toutes les dimensions, il faudra désormais en rajouter deux sans lesquelles l’épreuve ne serait pas ce qu’elle est.

Ils étaient pour certains de la première édition, en 1978, à l’image des sisterships du petit trimaran jaune de Mike Birch, premier vainqueur. Autant dire qu’ils sont une part de l’Histoire de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe et qu’ils portent en eux l’essence même de cette « transat de la Liberté » voulue par Michel Etévenon.

Les bateaux de la catégorie Rhum se diviseront désormais en deux familles, les multicoques d’un côté et les monocoques de l’autre, offrant aux amoureux de la course, des retrouvailles attendues tous les quatre ans.


Petit récapitulatif des catégories représentées :

  • ULTIME : la catégorie reine des max-multicoques ≥ 60 pieds sans limitation de taille - 6 engagés

  • MULTI50 : des multicoques de 50 pieds (15 mètres de long) qui appartiennent tous à la même classe - 6 engagés

  • IMOCA : les monocoques du Vendée Globe, dont certains, les plus performants, sont équipés de foils - 21 engagés

  • CLASS40 : des monocoques de 12,18 mètres de long qui appartiennent tous à la même classe - 53 engagés

  • RHUM Multicoques : des multicoques de 39 pieds et < 60 pieds ne pouvant entrer dans une classe définie ci-dessus - 21 engagés

  • RHUM Monocoques : des monocoques d'au moins 39 pieds et ne pouvant entrer dans une classe définie ci-dessus - 17 engagés

Pour former une classe, il faut qu’elle compte au minimum 5 bateaux engagés.


Cette édition de la Route du Rhum sera à coup sûr une belle réussite et réussira à faire vibrer, une nouvelle fois, tous les passionnés de la voile et du nautisme !


#boaton #routedurhum #rdr2018

0 commentaire

A PROPOS

PROFESSIONNEL

CONSEILS & BONS PLANS

Téléchargez l'application gratuite

Application Bateau iPhone BoatOn Pro
Application Bateau Android BoatOn Pro

BoatOn ce sont aussi des passionnés de navigation qui vous tiennent au courant des dernières actualités du monde nautique, partagent des infos insolites et vous donnent les clés pour profiter de votre bateau toute l'année !

Suivez-nous

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White LinkedIn Icon
Découvrez BoatOn, la référence pour la réparation et l'entretien de son bateau