• BoatOn

Tout ce qu'il faut savoir sur les eaux grises et les eaux noires

Mis à jour : 31 août 2020

Lors de la navigation, et plus particulièrement, lors de la navigation sur un bateau habitable nous produisons des eaux usées. Ces eaux, si rejetées dans le milieu marin, peuvent avoir des effets néfastes pour les baigneurs mais également pour la faune et la flore. La loi réglemente donc le traitement de ces eaux usées.


1) Eaux grises, eaux noires : qu'est-ce que c'est ?


Les eaux grises

Les eaux grises sont les eaux usées produites par toutes les actions de lavage à bord. Les eaux grises sont produites par la douche, la vaisselle, la lessive mais aussi par le nettoyage du mobilier et du bateau. Ces eaux contiennent donc des produits additionnels et bien souvent des produits chimiques. Celle-ci sont considérées comme moins polluantes que les eaux noires parce qu'elles représentent une part faible sur la totalité des eaux usées produites par un bateau habitable.


Néanmoins, ces eaux peuvent avoir des conséquences très néfastes, pour le milieu aquatique de part la présence de ces produits chimiques souvent utilisés pour le nettoyage du bateau. En effet, les eaux grises favorisent la prolifération des algues et ont un effet nocif pour la faune et la flore aquatique.



Les eaux noires

Les eaux noires sont les eaux usées produites par les toilettes du bateau. Ces eaux sont considérées comme les plus polluantes puisqu'un plaisancier produit en moyenne 10 litres d'eaux noire par jour ! Ces eaux, qui sont directement reversées dans la mer, sont un danger considérable. Ces eaux sont d'origine organique et ne représentent donc pas un risque très élevé pour l'environnement.


En revanche, les eaux noires sont un danger bactériologique pour l'homme, et plus particulièrement pour les baigneurs, surtout si celles-ci sont rejetées près des côtes ou dans des lieux de mouillages fréquents. En plus de favoriser la prolifération des algues, ces eaux favorisent le développement des bactéries (staphylocoques et salmonelles par exemple) et de virus. Elles peuvent également favoriser la présence de parasites ou de résidus de médicaments dans les eaux de baignade et dans les réseaux d'alimentation d'eau potable. Ces eaux sont par conséquent un danger important pour l'homme.


2) Que dit la loi ?

À cause de leur caractère nocif, la loi encadre strictement le traitement et le rejet de ces déchets. Mais alors que dit la loi ? Pour tout savoir sur le traitement des eaux usées il faut se tourner vers la loi sur l'eau du 30 décembre 2006, et plus particulièrement, vers l'article L341-13-1.


L'article L341-13-1 spécifie que : "Afin d'assurer la protection de la santé publique et du milieu aquatique, les navires de plaisance, équipés de toilettes et construits après le 1er janvier 2008, qui accèdent aux ports maritimes et fluviaux ainsi qu'aux zones de mouillages et d'équipement léger sont munis d'installations permettant soit de stocker, soit de traiter les eaux usées de ces toilettes." De plus, chaque toilette installée sur un bateau habitable doit être uniquement raccordée à un système de rétention ou de traitement des eaux aux normes actuelles, communes à toute l'Europe.

La loi interdit de rejeter les eaux usées dans les ports ou dans la zone des 3 milles. En cas d'infraction, une amende de 4 000€ peut être exigée pour un bateau de moins de 20m. En revanche, si le navire est équipé d'un système de broyage et de désinfection, il peut rejeter ses eaux usées et traitées directement dans la mer à plus de 3 milles marins de la terre et à la vitesse modérée d'au moins 4 nœuds. Dans le cas des eaux usées non broyées et non désinfectées, il faut respecter une distance de plus de douze milles marins de la terre.


Pour pouvoir donc respecter cette réglementation il convient d'installer un système de collecte ou de traitement des eaux usées sur les navires qui n'en sont pas équipés. Vous pouvez, par exemple, installer une cuve de récupération des eaux noires. Celles-ci sont installées lors de la construction ou peuvent être adaptées, plus tard, sur les w.c. marins existants. Elles permettent de stocker avant de vidanger dans des stations portuaires dédiées.


3) Les recommandations d'un point de vue écologique


Les eaux grises

  • De préférence essayez d'utiliser les détergents et les produits de toilette en petites quantités

  • Privilégiez le savon et les détergents naturels comme l’acide citrique, le borax et le bicarbonate de soude et évitez d'utiliser des détergents contenant de l’ammoniaque, du sodium, des solvants chlorés, des distillats de pétrole ou de la potasse. 

  • Les détergents dit « doux pour l’environnement » ou « verts » peuvent tout de même contenir des polluants chimiques et ne sont souvent que partiellement biodégradables. Nous vous recommandons d'utiliser des produits détergents et d’hygiène 100 % biodégradables et à base de produits naturels, comme les produits certifiés Ecolabel européen ou Ecocert.

  • Si vous faites appel à une entreprise pour le nettoyage de votre bateau, il est préférable d'en choisir une qui a fait le choix de l'éco-responsabilité dans les procédés et les produits utilisés. 

  • Il est préférable de faire sa vaisselle et les autres nettoyages à terre, dans les installations sanitaires mises à votre disposition dans les ports.

  • Enfin, pensez à économiser l’eau et à ne rien jeter par-dessus bord.


Les eaux noires

  • Ne déversez pas les eaux noires dans un port, ni bien sûr dans un endroit où l'on se baigne. Cela est interdit dans tous les ports de plaisance français et ces derniers sont de plus en plus nombreux à proposer des services de pompage. 

  • Privilégiez d'utiliser les toilettes à terre plutôt que celles de bord.

  • Vérifiez que vos nables et bouchons sont conformes aux normes. 

  • Pensez à entretenir les toilettes et les bacs de rétention régulièrement pour garantir leur bon fonctionnement.

  • Enfin, ne vous débarrassez pas des solvants, détergents, ou des produits à base d’hydrocarbure et autres polluants dans vos toilettes.


Si vous n'êtes pas à jour sur la réglementation, n'hésitez pas à faire votre demande d'installation pour un système de stockage et/ou de traitement des eaux usées sur notre application mobile gratuite. Que vous soyez sur le bassin parisien, à Strasbourg ou encore dans le sud de la France, vous recevrez des devis des meilleurs professionnels autour de votre bateau en quelques jours et pourrez choisir celui que vous préférez !


N'attendez plus, l'application est gratuite et téléchargeable ici:

Ensuite cliquez sur "Entretenir mon bateau" pour faire votre demande gratuitement.

Vous avez des suggestions pour améliorer cet article ou voulez partager votre expérience ? N'hésitez pas à laisser un commentaire ou nous écrire à paul@boaton.fr !


#eauxgrises #eauxnoires #reglementation #ecologie #stockage #traitement #boaton

1 commentaire