• BoatOn

5 conseils pour un carénage réussi

Mis à jour : 5 oct. 2020

Le carénage peut apparaître comme une tâche insurmontable mais elle est indispensable pour le bon entretien de votre bateau. Pour vous rassurer et vous aider nous vous dévoilons quelques astuces pour vous simplifier la vie et obtenir un fini impeccable.

Avant toute chose, re-situons le contexte.

« Le carénage ou radoub est la série d'opérations de révision périodique de la coque d'un navire en vue de lui redonner ses qualités nautiques (vitesse), ainsi que dans le cas d'une coque métallique de limiter la corrosion. Il comporte le nettoyage de la coque sous la ligne de flottaison, généralement le décapage des restes d'antifouling et la remise en peinture. »



1. Faire appel à un professionnel pour le grutage


Vous ne pourrez pas y couper, le carénage est aujourd’hui une activité réglementée qui doit s’effectuer sur une zone équipée obligatoirement de conteneurs de récupération des eaux usées.

Fini donc les carénages « sauvages » à marée basse ou sur une simple cale sous peine d’une amende pouvant monter jusqu’à 1500 euros suivant la gravité de l’infraction. Payer le grutage et le forfait pour quelques jours de stockage à terre sera donc un moindre mal quand on sait que le coût moyen du forfait grutage-stockage est d’environ 150 euros pour un bateau de 6-7 mètres.



2. Utiliser le nettoyeur haute pression rapidement et avec parcimonie


Le meilleur moyen d’éliminer les organismes marins qui se sont installés sur la coque tout en économisant de l’eau est d’utiliser un nettoyeur haute pression type karcher immédiatement après la sortie de l’eau du bateau. En effet, il faut profiter de la souplesse des éléments organiques pour les enlever plus facilement. Laisser sécher la coque rendra la tâche beaucoup plus ardue et longue.

On s’efforcera de gratter les résidus d’antifouling de la saison précédente et les mollusques restants (types chapeaux chinois) au moyen d’une raclette et de papier de verre. Si besoin, vous pourrez poncer certaines zones récalcitrantes mais n’oubliez pas de bien humidifier au préalable les endroits à poncer ; les poussières d’antifouling et de peinture de coque sont particulièrement nocives.



3. Utiliser des peintures antifouling respectueuses de l’environnement


La nocivité de l’antifouling est due à sa composition. Cette peinture est en effet formée de biocides destinés à empêcher les organismes aquatiques de se fixer sur la coque. Cuivre, réputé pour sa toxicité sur le phytoplancton et d’autres organismes, zinc sous forme de zinc pyrithione, cupronickel ou colophane sont les principales molécules utilisées pour fabriquer ces revêtements.


Les industriels étudient des procédés plus respectueux de l’environnement et utilisant peu ou pas de biocides mais les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes pour le moment. Néanmoins, il existe quelques produits et techniques qui méritent d’être connus.


a. Des produits plus respectueux de l’environnement


Quelques peintures antifouling à base de cuivre mais avec des valeurs en biocides faibles ou inexistantes sont particulièrement intéressantes. Comme pour l'agriculture bio, les coques peuvent être protégées par ce principe actif pour lutter contre les bactéries. Quelques produits comme le Coppercoat, l’Oceoprotec ou encore le récent M300 Antifouling sont des produits intéressants et plus soucieux des rejets dans la mer.


b. Les nouvelles technologies au service de l’écologie


Présentés en 2016 au Nautic de Paris, les premiers films anti-adhérents non polluants font une entrée remarquée dans le monde de l’antifouling. Les industriels MacTac et PPG se sont notamment alliés pour créer un revêtement unique combinant une peinture à base de silicone projetée sur un film adhésif à poser directement sur la coque de tout navire. Les algues qui pourront tout de même adhérer tomberont d’elles-mêmes sous leur propre poids dès que la vitesse du bateau atteindra 5 nœuds (9,2 km/h). L’anti-adhérence est certifiée pour au moins cinq ans et l’adhérence du film validé jusqu’à une vitesse de 30 nœuds (55,5 km/h).


Depuis 2017, le groupe néerlandais Akzo Nobel (marques Awl Grip et International notamment) étudie la possibilité de lutter contre le développement des organismes marins sur les coques par un film intégrant des diodes émettant des UV. La lumière ultraviolette est en effet un puissant stérilisateur utilisée à échelle industrielle et dans les milieux sanitaires.


c. D’autres solutions moins pratiques

Certains appliquent de la moquette à même la coque ! Quelques sociétés proposent en effet de recouvrir la coque de votre bateau d’une fine couche de moquette autocollante garantie 5 ans. Cependant et malgré les démentis des leaders du secteur, il semblerait que cette solution nuise aux performances du bateau et impacte notamment la consommation de carburant.




4. En profiter pour contrôler et changer les pièces défaillantes


Sortir votre bateau est une opération coûteuse et qui prend du temps. Profitez-en pour faire un tour complet des pièces immergées et procéder aux réparations nécessaires.

  • Arbre d’hélice : essayez de faire bouger l’arbre d’hélice et observez si un jeu anormal est perceptible

  • Safran : comme pour l’arbre d’hélice, il s’agit de repérer un jeu trop important dans le safran en le manipulant habilement

  • Quille : sur un voilier, votre quille est probablement en fonte et rouille donc. Il convient de repérer et réparer toute trace de rouille naissante

  • Vannes, évacuations et prises d’eau : actionnez les vannes, contrôlez si possible la bonne évacuation des fluides et changez tout levier trop dur.

  • Sondes électroniques : profitez-en pour les démonter et les nettoyer. Et attention à ne pas appliquer de peinture antifouling dessus !

  • Anodes : changer les anodes chaque année



5. Profitez et naviguez le plus possible !


Le simple fait de naviguer nettoie la coque : le frottement de l'eau, le choc des vagues... Plus vous naviguez, moins les organismes s'installent. C'est restant à quai que la coque se salit le plus.


Enfin, si vous deviez vous faire un cadeau, engagez un expert maritime qui fera un examen poussé de votre bateau. L’investissement en vaut la peine. Et pour ne rien oublier sur l'entretien de votre bateau, pensez à BoatOn !




6. Entretenez régulièrement votre bateau avec le BoatOn Book


Le 1er Journal de bord et d’entretien intelligent pour votre bateau.


BoatOn est la 1ère application qui facilite la vie aux propriétaires de bateaux. Nous assurons la gestion complète de votre bateau sur tous les plans, notamment en vous proposant de gérer l’ensemble de vos équipements, votre assurance bateau, ou encore votre espace de stockage en un clic. Souhaitant simplifier la vie de tous les propriétaires de bateau, nous intervenons aussi en vous proposant un vrai journal de bord ou carnet d’entretien électronique, qui répertorie l’ensemble des informations de votre bateau.


Vos documents à portée de main où que vous soyez

  • Sélectionnez et enregistrez tous vos documents bateau et retrouvez-les en 1 clic.

  • Transmettez-les à un professionnel ou futur acquéreur facilement.


Fini les frais inattendus : votre budget est sous contrôle

  • Notez tous les revenus et dépenses liés à votre bateau

  • Associez-les à des documents pour les retrouver où que vous soyez.

  • Filtrez selon la période ou la catégorie pour optimiser votre budget bateau.


Vos alertes d’entretien personnalisées

  • Choisissez les équipements que vous souhaitez contrôler

  • Définissez la dernière date de révision ou de contrôle.

  • Recevez des alertes directement sur votre téléphone à J-30 et J-7.


La vie de votre bateau en 1 coup d'œil

  • Tous les éléments enregistrés sont automatiquement organisés en une frise chronologique.

  • Visualisez en 1 coup d’œil toute la vie de votre bateau.

  • Cliquez sur n’importe quel élément pour accéder à ses détails.


Testez le BoatOn Book !


Notre application BoatOn vous permet de prendre la mer grâce à notre carnet d’entretien électronique, accessible dans votre poche. Si vous découvrez notre application, sachez que nous vous offrons les 30 premiers jours pour tester cette fonctionnalité. Notre offre est ensuite de 1,99€/mois, avec la possibilité d’arrêter dès que vous le souhaitez.

Téléchargez l’application gratuite BoatOn, faites votre demande en 1 clic et simplifiez-vous la gestion de votre bateau une bonne fois pour toutes.


L'application BoatOn est téléchargeable gratuitement sur l'App Store ou Google Play.

#boaton #maintenance #sailing #passion #boating #reparation #port #plaisance #antifouling #carenage

0 commentaire

A PROPOS

PROFESSIONNEL

CONSEILS & BONS PLANS

Téléchargez l'application gratuite

Application Bateau iPhone BoatOn Pro
Application Bateau Android BoatOn Pro

BoatOn ce sont aussi des passionnés de navigation qui vous tiennent au courant des dernières actualités du monde nautique, partagent des infos insolites et vous donnent les clés pour profiter de votre bateau toute l'année !

Suivez-nous

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White LinkedIn Icon
Découvrez BoatOn, la référence pour la réparation et l'entretien de son bateau