• BoatOn

Le Boot de Düsseldorf : les nouveautés à ne pas manquer

Dernière mise à jour : 8 févr. 2019

A l’occasion de son 50e anniversaire, nous vous présentons les innovations qui étaient dévoilées au salon nautique de Dusseldorf, qui a pris place du 19 au 27 janvier 2019. - 17 halls - 73 pays - 1 500 nouveautés - 2 000 exposants - 250 000 visiteurs Tous les secteurs sont représentés lors de ce salon hors du commun : voiliers, bateaux à moteur, multicoques, yachts, accastillage et équipements, moteurs, ski nautique, canoës, kayaks, wakeboard, pêche, plongée, kneeboard, planche à voile, jet ski, surf, kite surf, tourisme nautique, organisations, institutions, clubs, marinas, installations de sports nautiques. De nouveaux bateaux sont présentés avec un nouveau design, plus confortables et plus rapides que les anciens modèles. Avec ces 1500 nouveautés et les modèles déjà existants, difficile de faire un choix ! Pour vous aider dans votre recherche, on vous propose un guide des questions à se poser pour trouver le bateau qu’il vous faut. - Le Speedster Hermes par Seven Seas : inspiré des lignes de la légendaire Porsche 356 tant pour son allure extérieure que pour sa décoration intérieure. - Le Sunseeker 86 qui a une capacité d’accueil de 8 personnes. D’une surface d’environ 120 mètres carrés il peut atteindre une vitesse de 35 nœuds. - Le XP lite : mesure 6 mètres de long, 1,80 mètre large et 180 kg est un monocoque léger qui possède une cabine qui permet à 2 personnes dormir sur le bateau. - Le Swan 65 de Nautor fais sa première apparition mondiale sur un salon cette année. Le yacht à voile de 20 mètres sera le plus grand voilier du boot Düsseldorf 2019.

jCe hall est consacré aux nouvelles technologies notamment celles destinées aux bateaux à voile de régate. Afin de faire découvrir au grand public certaines pratiques, de plus en plus d’exposants utilisent la réalité virtuelle : simulateurs de bateaux de course, de plongée… Ces activités qui peuvent s’avérer être difficiles d’accès pour les personnes non-initiées sont ici mises à disposition virtuellement. Plusieurs avancées technologiques de ce domaine ont été présentées lors du salon.

Technologie : la Tech Zone


Ce hall est consacré aux nouvelles technologies notamment celles destinées aux bateaux à voile de régate. Afin de faire découvrir au grand public certaines pratiques, de plus en plus d’exposants utilisent la réalité virtuelle : simulateurs de bateaux de course, de plongée… Ces activités qui peuvent s’avérer être difficiles d’accès pour les personnes non-initiées sont ici mises à disposition virtuellement. Plusieurs avancées technologiques de ce domaine ont été présentées lors du salon.

On a pu découvrir notamment qu’il sera désormais possible de limiter la création de bulles durant la plongée grâce à un circuit recycleur d’air semi-fermé. Cela rendra plus aisée l’observation de certains animaux marins ainsi que le tournage de vidéos sous-marines. Ces vidéos pourront être tournées avec du matériel également présenté lors du salon qui sont des équipements pour les professionnels ainsi que les amateurs !


Des modèles de bateaux autonomes en énergie ont également été mis en lumière. Ces derniers utilisent l’énergie solaire grâce à des panneaux situés sur le pont. Ceci est le fruit de l’amélioration de technologies déjà existantes afin d’obtenir un meilleur rendement et de meilleures performances.

Un simulateur de bateau offshore

Les visiteurs ont pu vivre une expérience inédite : piloter un bateau offshore à travers un parcours entre des bouées le plus rapidement possible. Le bateau, mobile, bouge et s’incline en fonction des virages et un ventilateur reproduit le vent sur le visage du pilote.

Semi-rigide

Le chantier italien Capelli lance son premier semi-rigide bowrider, le BR 65. D’une longueur de 6.50 m il peut accueillir jusqu’à 10 personnes maximum. Il est doté d’un moteur d’une puissance maximale de 200 CH.

Voiliers


Plusieurs voiliers étaient à l’honneur lors du salon : monocoques, catamarans et trimarans, de toutes tailles.

Cette année encore des stands exceptionnels comme celui d’Elan qui présentais un de ses voiliers au milieu d’un bassin !

Parmi les modèles proposés cette année, le plus grand d’entre eux, l’Oyster 675 était présent. Ce bateau haut de gamme et luxueux de 21 mètres peut naviguer avec au minimum deux personnes à son bord.


Source : Oyster

Bateaux à moteur

Dès l’ouverture du salon a eu lieu l’élection du Bateau à moteur européen de l'année. Parmi 24 sélectionnés 5 ont été retenus notamment pour leur solidité, leur construction, leurs performances, et leur rapport qualité-prix.

Moins de 25 pieds :


Source : Nordkapp

Le Nordkapp Noblesse 660 représente un tout nouveau concept dans le segment des daycruisers. Son nouveau cockpit plus protégé, permet à tout le monde d’être à l’abri du vent et des intempéries. Le poste de pilotage est plus profond et le confort est nettement amélioré. La porte du cockpit est abaissée. Cela améliore la protection du pare-brise des freeboards supérieurs sans compromettre son design sportif et ses performances. 35 pieds :

Source : Nimbus France

Le Nimbus Weekender 9 pouvant dépasser les 40 nœuds présente une carène dotée d’un double step et d’un V profond. Ce modèle peut être propulsé par un moteur hors-bord de 350 chevaux, ou un in-bord Volvo essence de 350 chevaux ou diesel de 220 chevaux. Le W9 dispose d’un grand cockpit doté d’un carré en L sur bâbord convertible en un bain de soleil. Il est conçu pour des sorties familiales à la journée, tout en offrant la possibilité de dormir à bord. Un bloc cuisine se trouve à l’extérieur sur bâbord, en face du poste de pilotage. Sous le pont avant, se trouve une cabine abritant un double couchage et un cabinet de toilette séparé. Entre 35 et 45 pieds :

Source : Cranchi

Le Cranchi T36 Crossover. Chaque armateur est suivi par un conseiller et peut rendre son bateau vraiment unique. Pouvant aller à une vitesse de 40 nœuds grâce à sa propulsion Z-Drive couplé à 2X300 CH, ce modèle-ci offre beaucoup d’espace. Plus de 45 pieds :