top of page

Comment développer un logiciel de gestion de flotte de bateaux avec des professionnels ?

Imaginer et développer une logiciel de gestion de flotte de bateaux est loin d'être une mince affaire. Chaque navire ne se ressemble pas et la large variété des cas d'usage complexifie la prise en compte des différents acteurs maritimes et fluviaux. Nous verrons comment certains logiciels de GMAO ont été développés avec l'aide de professionnels du secteur, pour répondre aux besoins d'un maximum de compagnies.

Bateaux de fret dans un port

"Nos besoins sont spécifiques, nous avons du mal à trouver un logiciel qui correspond à notre activité"

Le secteur maritime et fluvial est particulier par la diversité d'acteurs mais également de types de bateaux. Les activités sont très différenciées et les navires doivent répondre à un panel d'exigences. Pour se conformer à ces exigences, il est essentiel d'encadrer son organisation, et dans le cas du secteur nautique, de se conformer aux réglementations en vigueur. La façon optimale, pour petites et grandes sociétés, est de mettre en place des outils adaptés pour s'assurer de répondre aux règles de sécurité imposées. Un des outils majeur dans le secteur maritime et fluvial est bien évidemment le logiciel de GMAO.


Les Vedettes de Paris devant la tour Eiffel

Aucune règle ne spécifie quel outil utiliser pour suivre la maintenance de sa flotte, même si les instances maritimes mondiales comme l'IMO (International Maritime Organization), ou bien le RIF (Registre International Français), recommandent vivement l'intégration d'un logiciel de gestion pour assurer la conformité des navires. Ces logiciels remplissent de nombreuses fonctions, que vous naviguiez en haute mer ou en eaux intérieures. Mais comment trouver le logiciel le plus optimisé pour répondre à vos besoins ?


Une des craintes majeures des professionnels est que les logiciels existant soient trop spécifiques et compliqués, ou bien à l'inverse pas suffisamment travaillés pour répondre à l'ensemble des besoins selon les professions. Développer un logiciel répondant au maximum de cas d'usages pour des acteurs variés est difficile. Ainsi il est important de s'imprégner de la réalité du terrain avec ces professionnels.


Des utilisations différentes selon le secteur

Lorsque l'on échange avec des professionnels sur les outils utilisés pour faciliter la gestion de leur flotte, on en ressort deux grands constats : soit rien n'est mis en place, soit ce qui est en place est obsolète et/ou peu adapté. Les besoins varient beaucoup d'un secteur à l'autre dans l'industrie maritime. Les besoins des sociétés de transports de passagers vont être très opérationnels, avec un besoin d'avoir des embarcations prêtes à naviguer tous les jours. Dans le yachting, on va avoir plus de besoins organisationnels, comme pour les équipages ou les potentiels travaux à réaliser sur le bateau, la gestion les prestataires etc... Le transport d'hydrocarbures va nécessiter beaucoup de vérifications et d'entretiens des navires pour appréhender les risques d'accidents, de fuites tout en assurant la sécurité du personnel navigant.


Navire de la Marine Nationale Française

Ainsi, on remarque que tous les logiciels ne sont pas destinés à l'ensemble de ces secteurs. La plupart des très grandes entreprises vont créer un logiciel spécifique à leur activité en interne. Si on prend le cas de la Marine nationale française, ils ont développé leur propre logiciel nommé SIGLe (Système d’Information pour la Gestion de la Logistique), qui n'est disponible que pour un usage interne et qui répond aux spécificités auxquelles ils font face.


Malgré la complexité que peut représenter la création d'un logiciel de GMAO, certaines entreprises vont se lancer dans le développement d'un outil "fait maison". Or, il est relativement compliqué, même en connaissant bien son secteur, de développer un logiciel. Et à l'inverse, il est quasi impossible pour une entreprise de développement informatique, de créer un outil adapté, sans collaborer avec des professionnels du nautisme.

Travailler avec les professionnels de l'industrie

Certains logiciels ont été conçus directement par des anciens professionnels du milieu maritime comme le logiciel Plan M8 par exemple. Son fondateur, Chris Clarke, a été Yacht engineer pendant plus de 12 ans. Fort de ses diplômes et de son expérience maritime, il a développé avec ses collaborateurs un outil de GMAO pour le secteur du yachting. Mais son système fait face à une limite, très adapté pour les yachts, il l'est moins pour les navires commerciaux ou de travaux maritimes.


Le BoatOn Book : un exemple de codéveloppement avec des acteurs influents du monde maritime et fluvial

Créé par BoatOn et à l'initiative de Bertand Gerbaud, le BoatOn Book est le fruit d'une étroite collaboration avec des professionnels, pour répondre au maximum à leurs besoins. Le premier constat était qu'il n'y avait pas de logiciel de gestion simple et intuitif, répondant à la fois aux besoins des plaisanciers et des sociétés. C'est donc en collaboration avec Philippe Vignaux, directeur technique de Wistream, une société spécialisé dans le management technique de navires et de yachts, que le logiciel a vu le jour.

Le problème de Philippe dans son activité était qu'il devait jongler entre différents logiciels, sans jamais réussir à trouver celui qui convenait réellement à ses besoins opérationnels.


"J'ai rencontré BoatOn après plusieurs déconvenues. Soit les logiciels ne répondaient pas à nos attentes, soit en termes de prix, les logiciels étaient trop chers."


C'est en collaborant avec BoatOn qu'il aida, avec son expertise, au développement du BoatOn Book. L'objectif était que le logiciel réponde à son usage, tout en étant adapté aux cas d'usage du plus grand nombre. Il souhaitait simplifier ses demandes d'interventions (maintenance, réparation, aménagement...) basées sur le plan de maintenance du bateau auprès de ses prestataires. Cela était chronophage et malgré les logiciels utilisés, aucun ne convenait réellement. Le BoatOn Book lui a fait gagner du temps par sa facilité à intégrer son plan de maintenance, et par la prise en main ne nécessitant pas de formation.



"Là où j'ai gagné du temps, c'est de pouvoir historiser et archiver les travaux réalisés. Sur les 3 aspects des interventions techniques : consultation, réalisation, validation et archivage, j'ai gagné énormément de temps."



L'entreprise se concentre sur les attentes de ces professionnels qui ont besoin d'avoir des outils leur facilitant la vie. C'est pourquoi BoatOn est toujours à l'écoute de ces marins, capitaines, mécaniciens et plaisanciers, qui ont des exigences différentes et qui évoluent contribuant également à faire avancer le BoatOn Book.


"Un des avantages c'est la capacité de l'équipe à pouvoir évoluer et être à l'écoute de nos besoins. Les capitaines, les chefs mécaniciens, les managers comme nous, ont souvent des besoins ou demandes particulières et j'apprécie que BoatOn soit à notre écoute pour faire évoluer le logiciel."


La dernière fonctionnalité du BoatOn Book est justement née du besoin d'une compagnie fluviale qui souhaitait digitaliser son journal de bord. Pour rappel, le journal de bord est obligatoire pour les navires à usage commercial. La plupart du temps en format papier, il est contraignant et chronophage à remplir. Cette compagnie fluviale avait besoin de simplifier et d'automatiser le suivi de ses navigations. Après plusieurs mois de développement, est sorti le journal de bord automatique avec l'AIS. Directement intégré au carnet d'entretien et lié à l'AIS de votre bateau, il permet d'enregistrer toutes vos navigations directement depuis votre smartphone. Il suffit de rentrer les informations de navigations (capitaine du bateau et membres d'équipage, heures moteurs et niveaux des réserves) et vous êtes prêts à naviguer ! Votre trajet, données de navigations ainsi que les conditions météos sont répertoriés automatiquement dans le BoatOn Book. Vous pouvez même prévoir vos entretiens et réparations en cas d'incident durant la navigation. Ce nouveau carnet de bord répond aux exigences réglementaires, évite la perte ou la rentrée de données imprécises, tout en assurant que vous vous concentriez sur l'essentiel : naviguer.



Komentarze


bottom of page