• BoatOn

L'essentiel des choses à savoir en cas de panne de bateau

Mis à jour : 16 déc. 2020

Un bruit bizarre, le bateau qui s'arrête, une odeur étrange ... On a tous déjà connu, au moins une fois, cette situation dans laquelle on se dit que quelque chose ne va pas et que malheureusement la panne est peut être là ...

Pas de panique : on fait le point avec vous sur les réflexes essentiels à avoir en cas de panne.

panne en bateau

1) Les vérifications de base

Les pannes les plus courantes sont souvent les plus simples à résoudre donc avant d'appeler les secours, il est important de faire un tour du bateau pour essayer de comprendre d'où vient la panne.

Ci-dessous une liste d'exemples des pannes les plus fréquentes et de comment elles peuvent être facilement réparées :

  • Le moteur hors-bord se met soudainement à vibrer de façon inquiétante : le problème vient surement de l'hélice dans laquelle ont du se coincer un bout ou un filet de pêche. A ce moment-là, la solution est très simple : relevez le moteur, puis démêlez les nœuds autour de l’hélice. Vérifiez qu’aucune fine ficelle ne s’est faufilée entre l’hélice et l’arbre. Une fois que vous êtes de retour au quai, assurez-vous que le joint d’hélice n’est pas endommagé. Pour être sûr, vidangez l’huile d’embase et vérifiez qu’il n’y a pas d’eau.

moteur hors bord semi-rigide
  • Lors d’une balade, la pompe de cale fonctionne en continu, mais il n’y a pas d’eau dans les cales : le problème vient surement du flotteur qui doit déclencher la pompe qui pourrait être bloquée en position haute. Pour résoudre votre problème, mettez un peu de WD 40 sur l'axe de rotation du flotteur et assurez vous que les cales soient propres.


compte tour bateau

  • Votre compte tour chute périodiquement lorsque le moteur monte dans les tours : vous avez surement un problème de carburant. La solution sera surement à ce moment-là de changer les filtres à carburant.


radio vhf bateau

  • Votre radio VHF ne fonctionne pas très bien, la réception est correcte mais vous avez l’impression qu’on a du mal à vous comprendre : vérifiez votre connecteur d’antenne, il peut être mal branché ou alors il y a du sel autour. Nettoyez le connecteur, vaporisez-le avec le nettoyant WD 40 (et oui, encore!) et voyez si la réception et l’émission s’améliorent. Il est conseillé d'effectuer ce réglage au moins une fois par saison.


2) En cas de détresse/urgence en mer


En cas de problème plus sérieux tels que :

  • Homme à la mer

  • Incendie/explosion

  • Voie d'eau

  • Abordage

  • Échouement

  • Chavirement

  • Navire en train de sombrer

  • Abandon du navire

  • Avarie de propulsion

  • Avarie de barre

  • Hélice ou safran engagé

  • Démâtage

  • Demande d’avis médical


Quelles informations donner aux secours en cas de détresse en mer ? :

  • La position de l’embarcation

  • La nature du sinistre

  • Le nombre de personnes à bord

  • Le type d’embarcation

  • Le nom de l’embarcation


Comment alerter les secours en cas de détresse en mer ? :

En cas de détresse/urgence en mer, il convient de prévenir les secours. Il est possible de les prévenir par VHF sur le canal 16. A défaut, on utilisera le téléphone portable pour contacter le Cross (Centre régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) en composant le 196. Le CROSS évalue l'urgence de la situation et coordonne l'intervention. Il fait souvent appel à la SNSM (pour en savoir plus, consultez notre article en hommage à la SNSM). Mais il peut aussi faire appel à d’autres plaisanciers qui se trouvent aux alentours de l'embarcation en détresse. L'assistance auprès des personnes est gratuite, en revanche, le service qui sera appliqué au bateau vous sera facturé. Donc pensez bien à effectuer les vérifications de base avant d'alerter les secours, cela vous évitera peut être une note bien salée !


En attendant les secours :

Pour faciliter l'intervention des secours, il est préférable, s'il n'y a pas trop de fond d'immobiliser le bateau avec le mouillage, ce qui évitera de dériver vers des zones dangereuses et facilitera les recherches. L'usage d'une ancre flottante peut également ralentir la dérive. De plus, en attendant les secours, il est bien de vérifier qu'aucun bout ne traine dans l'eau autour du bateau. Également, communiquez régulièrement votre position aux secours en cas de dérive importante due au vent et au courant. Dégagez les taquets d'amarrage ou l'anneau d'étrave pour pouvoir engagez facilement la remorque. Enfin surveillez les alentours et restez en veille sur le canal de travail VHF donné par les secours.


Vous voilà à présent renseigné sur les bons réflexes à avoir en cas de panne qu'elles soient banales ou plus sérieuses. Donc pas de panique pour cet été, même en cas de panne BoatOn est là pour vous aider. Et puis en cas de problème, n'hésitez pas à consulter notre site ou notre application pour effectuer une demande de maintenance avec les meilleurs professionnels autour de vous !


Profitez-en, l'application BoatOn est gratuite ;) Disponible sur l'Apple Store ou le Playstore.


#panne #cross #snsm #detresse #urgence #nautisme #boaton