• BoatOn

Semi-rigide ou voilier : tout savoir sur les bateaux insubmersibles

Mis à jour : 26 août 2020

Insubmersible ou pas ? C'est une question qui ne vieillit pas et ne cesse de revenir à la bouche des plaisanciers. Un bateau qui ne coule pas : un avantage indéniable. Mais qu'est-ce qu'un bateau insubmersible ? Quels sont les critères à respecter pour que son navire soit considéré comme insubmersible ? On fait le point avec vous.


Qu'est-ce qu'un bateau insubmersible ?

L'insubmersibilité, en France, était une notion administrative jusqu'a 2005. Administrativement parlant, la notion n'existe plus depuis 2005. Celle-ci faisait l'objet de l'arrêté du 6 mars 2000. Selon ce dernier, afin qu'un navire puisse être qualifié d'insubmersible il fallait valider une série de tests conduits par un organisme spécifié. Lors des essais, un navire pouvait être déclaré insubmersible lorsque :

« plein d'eau, il flotte avec une assiette normale et un franc-bord minimum dans des conditions suffisantes de sécurité. »

Depuis la révision de la division 224, devenu division 240 qui régit la sécurité des bateaux de plaisance, la notion d'insubmersibilité est donc détachée de la norme. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'existe plus de bateaux insubmersibles. En effet, les bateaux reconnus comme insubmersibles avant 2005 par l'organisme désigné continuent de profiter de cette reconnaissance d'insubmersibilité. De plus, si un bateau neuf, construit après 2005, est identique à un navire insubmersible, il continue de bénéficier de cette reconnaissance si il a été produit par le même constructeur.


Avoir un bateau insubmersible aujourd'hui

Bien qu'aujourd'hui, la notion d'insubmersibilité ne soit pas reconnu administrativement, il est toujours possible pour un chantier de construire des navires insubmersibles. Ce qui signifie qu'il est nécessaire de ne rien changer à la structure d'un bateau qui a autrefois été reconnu comme insubmersible pour que celui ci soit encore reconnu comme tel selon la division 240 sur les règles de sécurité applicables à la navigation de plaisance en mer. Pour avoir aujourd'hui un bateau insubmersible, deux options s'offrent donc à vous :


1) Acheter un bateau insubmersible neuf

Acheter un bateau insubmersible neuf est donc encore possible aujourd'hui. Puisque la notion d'insubmersibilité n'est plus reconnu administrativement, votre bateau ne sera pas homologué comme insubmersible et ne possédera donc pas ni l'attestation d'insubmersibilité ni la plaque d'insubmersibilité correspondante. Il est donc toujours possible pour un chantier de proposer des bateaux insubmersibles à leurs clients. Mais la plupart des chantiers ne le font pas, et pour d'autres, ce n'est qu'une option. Aujourd'hui, plusieurs types de bateaux neufs insubmersibles sont proposés par Zeppelin pour les semi-rigides ou par Pogo Structure pour les voiliers dont les bateaux flottent même remplis d'eau.


2) Acheter un bateau insubmersible d'occasion

Certains chantiers, aujourd'hui disparus, comme Etap pour les voiliers ou Ultramar pour les bateaux à moteur produisaient des bateaux insubmersibles homologués. Les coffres et les bordés étaient remplis de mousse injectée. Petit inconvénient, ces bateaux manquaient de place de stockage puisque les coffres étaient remplis de mousse. Malgré leur disparition, il est toujours possible aujourd'hui d'acheter leurs bateaux d'occasion sachant que l'attestation d'insubmersibilité est liée au bateau et est donc transférable en cas de vente.


bateau moteur insubmersible


Un radeau de survie optionnel

Selon la nouvelle division 240, applicable depuis le 1er juin 2019, un navire insubmersible n'est pas dans l'obligation d'embarquer un radeau de survie gonflable tant qu'il navigue dans la limite des 6 miles en terme d'éloignement d'un abri.

« Les navires existants bénéficiant de la reconnaissance d’insubmersibilité et pour lesquels la série a fait l’objet d’une décision d’insubmersibilité par l’administration, ne sont pas tenus d’embarquer le radeau de survie gonflable prescrit par les articles 240-2.05 et 240-2.06, tant qu’ils naviguent dans les limites, en termes d’éloignement d’un abri, de la catégorie de navigation pour laquelle l’insubmersibilité a été reconnue. »
radeau de survie gonflable

Malgré que le radeau de survie gonflable ne soit pas obligatoire pour les bateaux insubmersibles, il est fortement conseillé d'en avoir un. Bien que ne pouvant pas couler, un navire insubmersible peut tout de même bruler et il vaut mieux avoir un radeau de survie à bord afin de pouvoir évacuer en cas de feu.


Les insubmersibles préférés de la rédaction


Les semi-rigides

Les voiliers



Voilà vous savez tout des bateaux insubmersibles. Ne reste plus qu'à faire votre choix : insubmersible ou non ?



Et en cas de panne, pas de panique ! BoatOn est là pour vous aider. En cas de problème, n'hésitez pas à consulter notre site ou notre application pour effectuer une demande de maintenance avec les meilleurs professionnels autour de vous !









Profitez-en, l'application BoatOn est gratuite ;) Disponible sur l'Apple Store ou le Playstore.

#bateau #voilier #semirigide #insubmersible #securite #division240 #boaton

0 commentaire