• BoatOn

5 étapes clés pour bien attacher son bateau semi-rigide à sa remorque

Mis à jour : 3 août 2020

A la différence d'un bateau avec une coque open classique, les semi rigides sont très sensibles aux sangles d'attache à cause de leurs boudins en hypalon ou en PVC. Peu importe la marque (Bombard, Zodiac, Valiant), il est donc nécessaire de respecter des règles pour mener à bien le remorquage sur terre de son bateau. On fait le point avec vous en 5 étapes puis nous verrons les choses à ne surtout pas faire car pour éviter les faux pas, il faut apprendre de ses erreurs !

semi rigide navigation

Le matériel nécessaire au remorquage

  • 3 ou 4 sangles à cliquet

  • Des chiffons pour protéger la coque et les boudins des sangles

  • Des bras plus ou moins musclés


1) Positionner le bateau


Après une bonne journée en mer, voilà le moment tant redouté... Il faut sortir le bateau de l'eau et le remorquer. Avec une bonne technique, pas de panique ! Placez votre remorque à mi-hauteur d'eau environ (à voir en fonction de la pente). Engagez votre bateau à l'arrière de la remorque très délicatement. Si possible, n'hésitez pas à le guider à la main de chaque côté. On y est, le semi rigide semble parfaitement positionné.



2) Sortir le semi rigide de l'eau


Accrochez le treuil à l'anneau d'amarrage situé à l'avant de votre coque et commencez à remonter le semi rigide. SI l'ensemble grince et si la sortie d'eau du bateau demande une force surhumaine, c'est que votre remorque manque de graisse au niveau de ses rouleaux ou patins, ou encore que ces derniers sont mal orientés. Pour la prochaine sortie, pensez à faire ces réglages.


remorque bateau

3) Sangler le bateau à l'avant


Passons maintenant au sanglage du bateau. Que ce soit pour un semi rigide ou une coque open, il faut toujours commencer par attacher l’avant car cela va permettre de caler le bateau sur la butée d’étrave. De plus, vous sauverez votre voiture en cas de freinage d'urgence, quelle chance ! Grâce à sa force exercée vers l'arrière, le bateau ne pourra pas avancer sur la remorque. Petit conseil de sûreté, passez une sangle à cliquet par le timon de votre remorque et l'anneau d'amarrage. Vous aurez alors, à ce moment-là, deux éléments à accrocher au même anneau. Votre avant est maintenant bien accroché, il ne reste plus qu'à s'occuper de l'arrière du bateau.



4) Sangler le bateau à l'arrière


À l’arrière, les pièces les plus solides d'accroche sont les cadènes. Ce sont les anneaux en inox fixés à l'arrière de la coque. Tous les modèles n'en disposent pas, mais les principales marques comme Bombard, Zodiac, Valiant ou Narval ne font pas l'impasse sur ces pièces. Passez une sangle à cliquet dans les deux cadènes puis sous une traverse de la remorque. Le mieux est de faire revenir la sangle vers l'avant. Vous pouvez serrer en positionnant le cliquet sur la remorque et surtout pas sur votre coque, vous pourriez l'endommager et même abîmer le gel-coat. Le bateau est maintenant solidement tenu à la remorque. 


sangle a cliquet bateau

Sur certains bateaux, il est parfois possible que la sangle frotte sur le tableau arrière, surtout avec la vitesse de la voiture. Petit conseil, placez-y une protection et vous n'aurez pas d’inquiétude à avoir.



5) Enlever la manivelle de la remorque


Une fois que vous avez quitté la cale de mise à l'eau, dernière étape avant de reprendre la route, il faut impérativement penser à enlever la manivelle du treuil. La tenue de votre semi rigide sur la remorque n'est pas garantie et, à vos risques et périls, qu'elle se détache et abîme une autre voiture !

De façon générale, attachez vos bouts de sangles et ne les laissez pas flotter car à force de frottements, il pourrait endommager vos flotteurs.



Les 5 choses à éviter


1) N'attachez pas votre bateau autour des boudins ! Votre semi-rigide rebondira contre la remorque et bonjour les dégâts !


2) Peu importe les sangles que vous utilisez, il ne faut pas que le cliquet soit en contact avec le flotteur ni la coque, mais seulement avec la remorque, question de logique...


3) Privilégiez si possible des sangles assez larges et robustes pour limiter le risque d'accidents.


4) Dans le même esprit, les sangles tournées sont plus fragiles, pensez donc à les mettre bien droites.


5) Ne jamais se mettre derrière le bateau dans la cale de mise à l'eau. Vous êtes dans la maîtrise, mais pas votre frein à main !


Voici maintenant votre bateau semi-rigide bien attaché et prêt au transport. Ne reste plus qu'à stocker son bateau ! Consultez notre article à ce sujet pour tout savoir sur les solutions de stockage qui s'offre à vous. Et si par malheur votre bateau venait à être endommagé, BoatOn vous aide à trouver les meilleurs professionnels autour de chez vous, capable de répondre à vos besoins !


En 1 clic faites votre demande de réparation et recevez les devis des meilleurs professionnels que nous aurons sélectionné autour de vous.


Pour faire votre demande d'entretien, rendez-vous sur l'application BoatOn :

BoatOn vous assiste aussi pour vos démarches d'assurance pour votre bateau !

Téléchargez dès maintenant l'application gratuite BoatOn disponible sur l'Apple Store ou le Playstore et effectuez votre demande de réparation ou d'entretien en 3 minutes !


Pour plus de conseils pratiques, lisez aussi nos autres articles sur le blog BoatOn.



Vous avez des suggestions pour améliorer cet article ou voulez partager votre expérience ? N'hésitez pas à laisser un commentaire ou nous écrire à paul@boaton.fr !

#remorquage #semirigide #zodiac #bombard #conseils #engine

0 commentaire