• BoatOn

Osmose: mon bateau a des cloques

Dernière mise à jour : 26 oct. 2020

Osmose: un terme bien mystérieux qui est pourtant la source de beaucoup de mauvaises surprises chez les propriétaires de bateaux. Méconnue de nombre de plaisanciers, l’osmose est un processus chimique qui apparaît avec le temps et est considéré comme normal dans le vieillissement d'un bateau. Certains traitements et précautions permettent tout de même de ralentir ce phénomène et de limiter une réfection coûteuse lorsque les cloques sont là.

Antifouling osmose bateau

C'est quoi l’osmose ?

L’osmose est un phénomène physique ayant lieu entre trois acteurs : membrane semi-perméable (ici le gelcoat), un liquide "peu concentré" (ici l’eau de mer ou eau douce), un liquide "plus concentré" (ici l’acide acétique).


Des cloques sur mon bateau

L’osmose est un phénomène naturel qui apparait au fil du temps sur la coque des bateaux en polyester stratifié. Elle se manifeste au bout d’une dizaine voire une quinzaine d’années. C’est un équivalent de la corrosion électrolytique pour les bateaux en métal.

Elle est caractérisée par des cloques qui se forment sur la coque du bateau. Il arrive parfois qu'un bateau soit atteint d'osmose sans présenter des cloques. L'osmose se caractérise alors par le taux d'humidité présent dans la coque.


L’osmose est due à une réaction chimique entre les composants de la coque et l’eau dans laquelle le bateau navigue. L’eau pénètre petit à petit à travers le gelcoat qui devient plus ou moins poreux en vieillissant. Cette eau entre en contact avec la résine et la fibre du stratifié qui compose la coque.

S'opère alors une réaction chimique avec l’eau: les composants qui sont solubles vont se mélanger à l’eau infiltrée. Cela va donner de l’acide acétique. L’eau étant moins concentrée que cet acide acétique, l’équilibre naturel n’est plus maintenu. L’eau va alors s’infiltrer de plus en plus pour rétablir l’équilibre des concentrations entre les liquides. Le gelcoat va gonfler de plus en plus et former des cloques qui vont finir par se percer. L’eau est donc en contact direct avec le stratifié.

A ce moment, l’hydrolyse se met à opérer et le stratifié perd de sa solidité, condamnant la flottabilité du bateau si rien n'est fait.


Dans le cas où le bateau ne présente pas de cloques, cela est dû au gelcoat. Lorsqu'il devient poreux, le liquide peut parfois ressortir aussi facilement qu'il est entré, le gelcoat ne gonfle donc pas.


Si la coque n’est pas traitée, la fibre qui la compose subira des dégâts irréversibles. Si rien n’est fait et que l’osmose continue, cela peut mener à un délaminage du bateau.


Ce n‘est pas facile de garder un œil sur la coque en dessous de la ligne de flottaison. Il convient donc d’inspecter régulièrement la partie de la coque qui n’est pas immergé. Si vous constatez un écaillage en étoile par exemple, cela peut être un signe de craquelure du gelcoat.

Lorsqu’on perce les cloques on reconnait ce produit à sa forte odeur de vinaigre. Il faut surveiller l’avancement du vieillissement de la coque et l’évolution de l’osmose. Pas de panique, des milliers de bateaux naviguent avec des cloques sur leur coque ! Ce n’est pas dangereux mais il faut surveiller de temps en temps, afin de ne pas laisser l’osmose trop envahir la coque. A un stade avancé d’osmose, la coque commence à être dégradée, il faudra reboucher les petits trous dus aux cloques.


Les différents stades d'évolution de l'osmose et d'apparition des cloques

Comment prévenir l'osmose ?

Même si cela peut paraître compliqué pour un bateau, le mieux est d’éviter un contact permanent avec l’eau salée ou douce... Ça évite que l’osmose s’installe et les algues aussi. Si vous en avez la possibilité, stockez donc votre bateau à sec au moins l'hiver pour ralentir le phénomène.


Sur les bateaux neufs, peindre les fonds de cales et bien vérifier le gelcoat et l’antifouling permet de repousser le phénomène d’osmose.


Dans tous les cas, un suivi rigoureux des opérations de maintenance est nécessaire. Il est important de bien conserver les factures d'achat comportant les caractéristiques techniques de la coque, les différents antifouling appliquées au fil des ans et toute réparation notable (talonnage, accroc, etc) qui pourrait avoir altéré la coque originelle du bateau. Pour un suivi optimisé, nous vous recommandons de centraliser tous les documents, frais et opérations de maintenance effectuées au même endroit, par exemple dans votre BoatOn Book.


En quoi consiste le traitement curatif de l'osmose?

Le traitement de l’osmose dépend de son avancement. Si la coque n'est atteinte qu’à des endroits isolés, on peut faire un traitement local. Au contraire, si la coque est dégradée dans sa totalité, on va traiter toute sa surface. Il est préférable de faire un traitement général pour être sûr de bien avoir nettoyé toute la coque et éliminé toute les futures cloques sur le bateau.


Le traitement se passe en trois phases : décapage du gelcoat, séchage de la coque puis application d’une nouvelle barrière protectrice imperméable. Si vous faites le traitement vous-mêmes, n’oubliez pas de vous protéger : un masque, des gants et une combinaison sont de mise !


1. Sortie d'eau: Il faut sortir le bateau de l’eau afin d’avoir accès à toute la surface de la coque.


2. Ponçage: il faut d’abord retirer le gelcoat actuel. Pour ça, on va raboter cette couche par ponçage ou sablage.

Faisons une pause sur le ponçage. Plusieurs options s'offrent à vous:

  • Sablage humide: il fait voler moins de poussière mais est souvent plus coûteux. C'est une technique efficace mais qui peut ne pas convenir pour les bateaux à coque très fine.

  • Le rabotage électrique (avec un rabot électrique à bois) quant à lui, est très physique et fait beaucoup de poussière. Il présente également un risque de laisser la surface traitée irrégulière par endroits et il faudra finir à la disqueuse.

  • Le ponçage manuel (avec une disqueuse par exemple): vous mettrez au moins une semaine pour un bateau de 40 pieds. En plus d'être long, le résultat risque d'être inégal et votre coque nécessiter un lissage supplémentaire.

3. Lavage: lavez la carène avec une brosse, de l’eau chaude si possible et un détergent, afin d’éliminer les sels solubles.


4. Séchage: on a enlevé le gelcoat pour que l’humidité puisse s’évaporer. En effet, remettre un produit imperméable sans laisser sécher le bateau emprisonnerait l’eau à l’intérieur et aggraverait l’effet d’osmose. Le bateau sèchera mieux dans un endroit sec et ventilé, un hangar par exemple.

Hygromètre professionnel - traitement osmose coque bateau
Hygromètre professionnel

Pour déshumidifier plus vite, vous pouvez également vous servir d’un déshumidificateur d’air ou d’un souffleur à air chaud. Le séchage peut prendre plusieurs mois. La durée de séchage dépend du taux d’humidité de la coque et variera entre 2 et 6 mois en général. Vérifiez une fois par semaine le taux d’humidité de la coque avec un hygromètre, pour suivre l’avancement du séchage.


5. Résine: Une fois la coque séchée en profondeur, on vient appliquer une résine époxy. Cette résine va venir protéger la coque de votre bateau. Elle sert aussi à reboucher les trous qui auront pu être causés par l’osmose.


6. Antifouling: on va enduire la dernière couche de gelcoat avec de l’antifouling. Il est préférable de poncer légèrement le gelcoat avant.


Quelles sont les conséquences du traitement curatif de l'osmose sur le bateau ?

Vous l'aurez compris, le traitement de l'osmose d'un bateau peut être long, coûteux et vous priver de votre bateau pendant un certain temps. En été 2 à 3 mois, contre 3 à 6 mois en hiver.


En revanche, ne rien faire pour traiter l’osmose peut causer des dégâts irréparables à votre bateau.


En bref, il n'y a pas de solution miracle contre ce phénomène naturel si ce n'est:

  • Inspecter au moins une fois par an l'état de la coque de votre bateau

  • Stocker votre navire au sec pendant l'hiver

  • Faire un traitement préventif si vous en avez la possibilité pour retarder l'évolution de l'osmose


Si vous êtes contraint de traiter votre coque, il est préférable de le faire chez un professionnel qui possède un hangar sec pendant la basse saison. Vous voulez obtenir des devis pour cette opération ? Faites votre demande via l'application gratuite BoatOn.


Et pour suivre l'entretien de votre bateau régulièrement, facilitez-vous la vie avec le BoatOn Book ! Souhaitant simplifier la vie de tous les propriétaires de bateau, nous intervenons en vous proposant un vrai journal de bord ou carnet d’entretien électronique, qui répertorie l’ensemble des informations de votre bateau.

  • Alertes d'entretien

  • Gestion de budget

  • Stockage de documents

  • Chronologie de la vie de votre bateau

Tout y est, et à portée de main dans votre poche directement dans votre smartphone ou sur votre ordinateur. N'attendez plus !


Testez le BoatOn Book !


Notre application BoatOn vous permet de prendre la mer grâce à notre carnet d’entretien électronique, accessible dans votre poche. Si vous découvrez notre application, sachez que nous vous offrons les 30 premiers jours pour tester cette fonctionnalité. Le BoatOn Book est ensuite facturé 1,99€/mois, avec la possibilité d’arrêter dès que vous le souhaitez.



Vous avez des suggestions pour améliorer cet article ou voulez partager votre expérience ? N'hésitez pas à laisser un commentaire ou nous écrire à paul@boaton.fr !

#osmose #bateau #yacht #voile #sailing #voilier #stratification #fibre

0 commentaire