• BoatOn

C'est quoi le Pot au noir ?

Dernière mise à jour : 25 nov. 2020

Vous avez sûrement déjà entendu parler du redoutable "Pot au noir" qui alimente les craintes des navigateurs. Mais vous ne savez peut-être pas précisément de quoi il s'agit. Et pourtant, cette zone imprévisible mérite d'être connue de tous. Les skippers du Vendée Globe vont ou viennent juste de le traverser. Certains y sont toujours dedans avec leur bateau.


zone de convergence intertropicale

Quelles sont les origines du terme "Pot au noir" ?


voilier dans la tempête

On est pas certains de l'origine exacte du terme "pot au noir" ou "pot-au-noir" mais plusieurs hypothèses sont plausibles.

Les portugais ont été les premiers navigateurs européens à franchir l'équateur en bateau. Alors, ce terme pourrait venir d'une ancienne expression portugaise signifiant masse informe noire qui faisait référence aux nuages noirs que les navigateurs peuvent rencontrer dans cette zone.


Mais au XVIIe siècle, ce terme était également utilisé pour jouer au jeu colin-maillard, pour nommer une zone dangereuse que les joueurs devaient éviter les yeux bandés pour le pas se blesser.


On entend aussi dire que le terme "Pot au noir" viendrait du Cap-Vert. Là-bas, le Pot au noir était un pot dans lequel étaient jetés les détritus des foyers capverdiens. Le Cap-vert est situé non loin de cette zone de convergence intertropicale.


Une autre hypothèse, elle, fait référence à l'époque de l'esclavage durant laquelle les négriers passaient par-dessus bord les malheureux hommes malades dans cette zone pour ne pas que les maladies se propagent à bord pendant que le bateau était coincé dans le Pot au noir plusieurs jours ou semaines. Les britanniques faisaient de même avec les chevaux qui devenaient fous à force de rester coincés dans cette zone où il faisait très chaud. Ils l'appellent la zone de "Horse Lattitude". De plus, les animaux consommaient beaucoup d'eau douce, alors les britanniques les jetaient par dessus-bord.


Vous voyez, vous avez le choix sur l'origine de ce terme et pouvez privilégier telle ou telle hypothèse pour briller en soirée mondaine ;).



Où se trouve le Pot au noir ?

zone de convergence intertropicale

Le Pot au noir est une Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT), c'est-à-dire une zone météorologique très instable. Les vents y sont variables et ces changements sont très difficiles à anticiper à bord d'un voilier. Cette zone se déplace autour de l'équateur entre l'hémisphère nord et sud selon la déclinaison du soleil. On peut observer un cycle annuel. En général le Pot au noir se trouve entre le 8° N et le 3° N, pour sa partie Atlantique, de la pointe du Brésil aux côtes africaines, sur quelques centaines

de kilomètres du nord au sud. Les marins peuvent l'apercevoir de très loin, à 100 milles, grâce à ses gros nuages. Mais ils ne peuvent pas pour autant l'appréhender. De plus, il est imprévisible et change régulièrement de forme.



Comment se forme-t-il ?



Le Pot-au-Noir se forme grâce à la rencontre des alizés de l'hémisphère nord qui viennent du nord-est et des alizés de l'hémisphère sud qui viennent du sud-est. On peut y voir une couverture nuageuse très épaisse, on y ressent aussi un taux d'humidité très élevé (proche de 100%). Dans cette zone l'eau est entre 27° et 29° et l'air entre 35° et 40°.


Plus les alizés sont forts et la température de l'eau élevée, plus le Pot au noir est actif est grand. C'est l'évaporation qui créé de très gros nuages, les cumulonimbus qui peuvent s'étendre en altitude jusqu'à plus de 12 000 mètres. Dans cette zone, à bord d'un bateau on peut rencontrer du brouillard, des pluies diluviennes, du tonnerre, des éclairs, des rafales de vent violents ou encore des trombes (colonne qui part de la mer et qui mélange eau et air en rotation pour rejoindre le ciel) ou des feux de Saint-Elme (décharge électrique plus ou moins continue d'intensité modérée). C'est souvent dans cette zone que se forment les cyclones avant de se déplacer. Les navigateurs redoutent cette zone de Pot au noir car en plus, les vents sont très changeants et peuvent passer de 0 à 35 noeuds ou changer de direction d'une seconde à l'autre.


Quelles conséquences pour les navigateurs ?


vendée globe

Il est difficile de planifier son passage en bateau dans le Pot au noir. Néanmoins il s'avèrerait que la trajectoire entre le 27° degré et le 30° degré serait la meilleure car généralement elle correspond à la zone la plus étroite du Pot au noir.



Pour les navigateurs en course, un premier voilier peut passer en évitant le trop calme ou la trop mauvaise météo tandis que les autres bateaux juste derrière vont se retrouver bloqués dans le Pot au noir et ainsi prendre beaucoup de retard. Ou bien, tous les concurrents vont arriver dans la zone de convergence intertropicale et même temps et en ressortir en même temps. C'est donc une étape cruciale des courses en voilier, une "loterie" que les concurrents doivent affronter deux fois durant leur périple, à l'aller et au retour.


Même si la zone est redoutée par les marins, elle n'est pas dangereuse, elle est juste imprévisible. On peut y avoir quelques minutes avec 30 nœuds de vent puis des heures de calme sans avancer. Tandis qu'un peu plus loin, le concurrent bénéficiera d'un grain qui lui permet de prendre de l'avance. C'est donc avec incertitude que les navigateurs traversent cette zone de Pot au noir à bord de leur voilier.